ECOLE DE CONDUITE SAINT PIERRE

    Label : qualité des formations au sein des écoles de conduite

    Le Conseil supérieur de l’éducation routière a défini l’ensemble des critères de qualité relatifs à la qualité des actions de la formation professionnelle continue.

    Ces critères ont été retenus dans le cadre du label « qualité des formations au sein des écoles de conduite » et certains doivent obligatoirement apparaître sur le site Internet.

    Ce label est gratuit et repose avant tout sur une démarche volontaire des écoles de conduite et des associations agréées qui feront cependant l'objet de contrôles de la part des inspecteurs du permis de conduire et de la sécurité routière (IPCSR) afin d'en vérifier le respect.

    Le label autorise à l’auto-école de proposer :

    • La formation B96
    • La formation de 7 h suite à B78

    Le label permet à l’auto-école :

    • De faciliter son inscription sur datadock
    • D'être recensé sur le site de la DSR
    • D'afficher un logo « label qualité »
    • De garantir la qualité et la transparence des prestations dispensées
    • De valoriser les écoles de conduite qui s’engagent dans une démarche d’amélioration de la qualité de leurs formations

    Label qualité

    Evaluation et prise en compte du handicap: Critère 2.2 du label qualité depuis le 01.04.2021


    L’évaluation de départ permis B est obligatoire avant la signature de tout contrat de formation.

    Objectifs de l’évaluation :
    - Permet de savoir quelles sont les connaissances et l’expérience que vous avez acquises.
    - Permet de proposer une durée de formation qui correspond à votre profil et vos capacités.

    Le moyen utilisé :
    L'évaluation est effectuée à l’auto-école sur notre simulateur de conduite OSCAR 2.

    Dans un premier temps des renseignements d’ordre général sont recueillis (nom, prénom, date de naissance, adresse, téléphone, nationalité, niveau scolaire, profession, acuité visuelle, correction, incompatibilités, visite médicale)

    Le simulateur vous accompagne dans les différentes étapes de l’évaluation.


    Durée :
    50 minutes.

    Les facultés évaluées:

    Plusieurs questions à choix multiples et exercices pratiques (à l’arrêt ou en circulation) sont utilisés pour évaluer les facultés :
    - Expériences de la conduite
    - Connaissances du véhicule
    - Attitude à l’égard de l’apprentissage de la sécurité
    - Habiletés
    - Compréhension et mémoire
    - Perception
    - Émotivité

    Résultat :
    (F : faible, S : satisfaisant, B : bon)
    Le résultat est donné sous forme d’un volume d’heure de formation PRÉVISIONNEL.
    L’évaluation est imprimée en deux exemplaires.

    Ce procédé d’évaluation est disponible à tout public sur simple demande à l’école de conduite.

    Ce document est consultable dans un classeur au sein de l'établissement, peut être imprimer sur demande ou consultable sur notre site internet.



    PRISE EN COMPTE DU HANDICAP:

    Dans le cas d'une école de conduite non spécialisée, nous vous accompagnons dans vos recherches d'une école de conduite spécialisée.
    Nous mettons à disposition un document avec la liste des écoles de conduite spécialisée dans les Côtes d'Armor.
    Cette liste est consultable et peut être imprimée à la demande à l'école de conduite.
    Garantie Financière: Critère 1.1 du label qualité depuis le 01.04.2021


    Ce document est consultable dans un classeur au sein de l'établissement, peut être imprimer sur demande.
    Programme détaillé théorique ou pratique: Critère 2.1 du label qualité depuis le 01.04.2021


    PROGRAMME DE FORMATION PRÉPARATOIRE
    À LA CATEGORIE B, AAC ET CS DU PERMIS DE CONDUIRE

    La formation théorique
    Elle porte sur la connaissance des règlements concernant la circulation et la conduite d'un véhicule ainsi que sur le comportement du conducteur.
    Cette formation (entraînement au code) pourra être suivie dans les locaux de l’école de conduite avec un support média (DVD, Box), avec un enseignant ou via Internet (option).
    La formation théorique porte sur :
    - la vigilance et les attitudes à l'égard des autres usagers de la route ;
    - les effets dus à une consommation d'alcool, de drogues et de médicaments sur la conduite ;
    - l'influence de la fatigue sur la conduite ;
    - les risques liés aux conditions météorologiques et à l’état de la chaussée ;
    - les usagers vulnérables ;
    - les spécificités de certaines catégories de véhicules et les différentes conditions de visibilité de leurs conducteurs ;
    - les gestes de premiers secours ;
    - les précautions à prendre en montant et en quittant son véhicule ;
    - le transport d'un chargement et de personnes ;
    - la réglementation relative à l’obligation d'assurance et aux documents administratifs liés à l'utilisation du véhicule.
    Les cours thématiques
    Ils seront dispensés, dans les locaux de l'école de conduite, par un enseignant de la conduite et de la sécurité routière titulaire d'une autorisation d'enseigner en cours de validité.
    Les thématiques traitées sont les suivantes :

    - les effets dus à la consommation d'alcool de drogues et de médicaments sur la conduite ;
    - l'influence de la fatigue sur la conduite ;
    - les risques liés aux conditions météorologiques et à l’état de la chaussée ;
    - les usagers vulnérables ;
    - la pression sociale (publicité, travail...) ;
    - la pression des pairs.
    La formation pratique
    Elle porte sur la conduite d'un véhicule et sur la sensibilisation aux différents risques routiers.
    Quatre compétences sont enseignées et doivent être acquises en fin de formation :
    - maîtriser le maniement du véhicule dans un trafic faible ou nul ;
    - appréhender la route et circuler dans des conditions normales ;
    - circuler dans des conditions difficiles et partager la route avec les autres usagers ;
    - pratiquer une conduite autonome, sûre et économique.
    Chaque compétence et sous-compétence sera traitée en abordant les points suivants :
    - le pourquoi ;
    - le comment ;
    - les risques ;
    - les influences de l'entourage· et du mode de vie de l'élève ;
    - les pressions exercées par la société, telles que la publicité, le travail… ;
    - l'auto-évaluation.

    L'élève se voit remettre un livret d'apprentissage, regroupant les thèmes ci-dessus, qu'il doit présenter à chaque leçon, afin de suivre son évolution. Une fiche de suivi est remplie en parallèle afin de tracer les leçons et les progrès de l'élève.

    Les leçons de conduite sont réalisées en voiture école. Le stagiaire est accompagné à chaque fois d'un enseignant qualifié et titulaire d'une autorisation d'enseigner en cours de validité.
    La durée de l'évaluation est comprise entre 45 minutes et 1 heure.

    Un minimum légal de 20h doit être réalisé avant présentation avant l'examen. Toutefois, la durée de la formation dépend de :
    l'évaluation de départ
    du temps d'apprentissage nécessaire pour valider les 4 compétences de la formation
    la motivation et l'assiduité de l'élève.

    La conduite supervisée : peut avoir lieu après un forfait de 20 heures de cours de conduite, l'obtention du code de la route, un rendez-vous préalable et l'obtention de l'attestation de fin de formation initiale.
    Un rendez-vous pédagogique de 3 heure avec l'accompagnateur et l'enseignant permet de relever les points les plus forts et les points les plus faibles de l'élève, en pratique (conduite en circulation) et en théorique (échanges avec d'autres élèves et accompagnateurs)

    La durée de la phase de conduite supervisée est libre (il n'y a ni de minimum, ni de de maximum de temps), l'élève n'est pas tenu de parcourir un nombre défini de kilomètres avec son accompagnateur. Il n'a donc aucun minimum imposé par la loi, on peut choisir de faire la conduite supervisée pour une courte période aussi bien que pour une très longue période. Toutefois, la conduite supervisée doit être muni d'un disque « conduite accompagnée ». L'élève est soumis aux mêmes limitations de vitesse que les jeunes conducteurs.

    La conduite supervisée permet, entre autres, de ne pas perdre ses acquis entre 2 passages à l'examen. Nous vous rappelons qu'il faut avoir 18 ans minimum pour prétendre à la conduite supervisée.

    La conduite accompagnée peut avoir lieu après un forfait de 20 heures de conduite, l'obtention du code de la route, et l'obtention de l'attestation de l'attestation de fin de formation initiale.
    Un rendez-vous préalable de 2 heures avec l'accompagnateur et l'enseignant permet de relever les points forts et les points faibles de l'élève, en pratique (conduite en circulation) et en théorie (échanges avec d'autres élèves accompagnateurs).

    La durée minimum de la phase de conduite accompagnée est fixée à 1 an sans durée maximum.
    Dans tous les cas, le stagiaire doit avoir parcouru au minimum 3000 km.

    Après avoir débuté la conduite accompagnée, le stagiaire et au moins l'un des accompagnateurs participent à 2 rendez-vous pédagogiques obligatoires (3 heures minimum).

    Ces rendez-vous se dérouleront en présence de l'enseignant de l'auto-école.

    Le premier aura lieu après 4 à 6 mois de conduite accompagnée et 1000 kms effectués.

    Le second a lieu à l'issue des 3000 kms que vous aurez réalisés, et 1 à 2 mois avant de passer l'examen de la conduite.

    Chaque rendez-vous contient une partie pratique (conduite en circulation) et une partie théorique (séance en salle). Ces rendez-vous permettent à l'enseignant de constater vos progrès et répondre à toutes les interrogations du stagiaires ou accompagnateur.

    Au terme des 3000 kms, le stagiaire peut passer l'examen de la conduite



    PROGRAMME DE FORMATION PRÉPARATOIRE
    AUX CATÉGORIES « A1 ET A2 » DU PERMIS DE CONDUIRE

    La formation théorique
    Elle porte sur la connaissance des règlements concernant la circulation et la conduite d'un véhicule ainsi que sur le comportement du conducteur.
    Cette formation (entraînement au code) pourra être suivie dans les locaux de l’école de conduite avec un support média (DVD, Box) ou via Internet (option).
    La formation théorique porte sur :
    - la vigilance et les attitudes à l'égard des autres usagers de la route ;
    - les effets dus à une consommation d'alcool, de drogues et de médicaments sur la conduite ;
    - l'influence de la fatigue sur la conduite ;
    - les risques liés aux conditions météorologiques et à l’état de la chaussée ;
    - les usagers vulnérables ;
    - les spécificités de certaines catégories de véhicules et les différentes conditions de visibilité de leurs conducteurs ;
    - les gestes de premiers secours ;
    - les précautions à prendre en montant et en quittant son véhicule ;
    - le transport d'un chargement et de personnes ;
    la réglementation relative à l’obligation d'assurance et aux documents administratifs liés à l'utilisation du véhicule.

    Les cours thématiques
    Ils seront dispensés, dans les locaux de l'école de conduite, par un enseignant de la conduite et de la sécurité routière titulaire d'une autorisation d'enseigner en cours de validité.
    Les thématiques traitées sont les suivantes :
    - l'équipement du motard ;
    - comment choisir sa moto ;
    - les risques liés à la conduite des motocyclettes ;
    - la pression sociale (publicité, travail...) ;
    la pression des pairs.

    La formation pratique
    Elle porte sur la conduite d'un véhicule et sur la sensibilisation aux différents risques routiers.
    Quatre compétences sont enseignées et doivent être acquises en fin de formation :
    - maîtriser le maniement du deux-roues motorisé ;
    - appréhender la route et circuler dans des conditions normales ;
    - circuler dans des conditions difficiles et partager la route avec les autres usagers ;
    - pratiquer une conduite autonome, sûre et économique.

    Chaque compétence et sous-compétence sera traitée en abordant les points suivants :
    - le pourquoi ;
    - le comment ;
    - les risques ;
    - les influences de l'entourage et du mode de vie de l'élève ;
    - les pressions exercées par la société, telles que la publicité, le travail… ;
    - l'auto-évaluation.



    PROGRAMME DE FORMATION PRÉPARATOIRE
    À LA CATÉGORIE « AM » DU PERMIS DE CONDUIRE

    La formation théorique – 1 h
    Elle porte sur la sensibilisation aux risques :
    Sensibilisation aux risques spécifiques cyclo ;
    Sensibilisation aux cas d’accidents cyclo ;
    La vitesse et ses conséquences.
    Les cours seront dispensés, dans les locaux de l'école de conduite, par un enseignant de la conduite et de la sécurité routière titulaire d'une autorisation d'enseigner en cours de validité.

    La formation pratique – 6 h
    Elle porte sur la conduite d'un véhicule hors circulation (3 h) et en circulation (3 h).
    La formation pratique hors circulation
    Les équipements, leurs rôles ;
    Connaissance des principaux organes du cyclo ;
    Les contrôles indispensables à l’entretien ;
    La maîtrise technique du cyclo hors circulation.
    La formation pratique en circulation
    Démarrer le cyclo ;
    Ralentir et immobiliser le cyclo ;
    Rechercher des indices utiles ;
    Adapter l’allure ;
    Apprécier et maintenir les distances de sécurité ;
    Négocier un virage ;
    Choisir la position sur la chaussée ;
    Franchir les différents types d’intersection ;
    Changer de direction.

    Prévention sécurité routière – 1 h
    Cette séquence clôture la formation et se déroule en présence de l’un au moins des parents de l’élève mineur ou de son représentant légal. Si les conditions le permettent, cette séquence est collective. Par ailleurs, elle peut être intégrée et organisée dans le cadre de la partie théorique d’un rendez-vous pédagogique de l’apprentissage anticipé de la conduite définit à l’article R. 211-5 du code de la route.
     Cette séquence vise à : 
    informer, conseiller, sensibiliser et responsabiliser les élèves et le ou les parents ou le représentant légal des élèves mineurs, sur les enjeux, en termes de sécurité routière, de la conduite d’un cyclomoteur ou d’un quadricycle léger à moteur et de l’obtention d’une première catégorie de permis de conduire ;
    informer le ou les parents de l’élève mineur ou son représentant légal sur les compétences travaillées pendant la formation, par l’élève conducteur et retranscrites dans le livret.  
    L’enseignant traite, en fonction des profils qu’il a identifiés, quatre thématiques parmi les thématiques suivantes : 
    les risques spécifiques à la conduite des cyclomoteurs et des quadricycles légers à moteur et les cas d’accidents les plus caractéristiques impliquant ces véhicules ;
    les conséquences d’un défaut d’entretien du véhicule sur la sécurité et l’environnement (pollution atmosphérique et pollution sonore) ;
    les risques dus au débridage : rappel de la réglementation et conséquences sur la sécurité et l’environnement (pollution atmosphérique et pollution sonore) ;
    les produits psychoactifs et la conduite : statistiques, consommation, effets ;
    la vitesse et ses conséquences sur la conduite : équilibre, adhérence, force centrifuge, freinage ;
    la prise en compte des autres usagers vulnérables : piétons, cyclistes, motocyclistes ;
    l’influence et la pression des pairs sur le comportement du futur conducteur.

    PROGRAMME DE FORMATION PRÉPARATOIRE
    À LA CATÉGORIE « A » DU PERMIS DE CONDUIRE
    Cette formation est réalisée sous la présence constante et effective d’un enseignant titulaire de l’autorisation d’enseigner la conduite des motocyclettes.
    Elle a pour objectifs :
    - d’amener à la compréhension d'apports théoriques essentiels et/ou spécifiques, à la pratique sécuritaire de la conduite d'une motocyclette d'une puissance supérieure à 35 kW ;
    - de comprendre l'utilité de maîtriser les savoir-faire et techniques simples mais indispensables à la pratique sécuritaire de la conduite d'une motocyclette d'une puissance supérieure à 35 kW ;
    - de travailler, notamment sur le processus détection-analyse-décision et action, dans le cadre d'un audit de conduite.
    Séquence 1. ― Théorie (durée : 2 heures)
    Présentation. Explications et échanges sur les thèmes suivants : accidentalité, détectabilité, vitesse, conduite et produits psychoactifs.
    Présentation : l'(es) élève(s) est (sont) amené(s) à s'exprimer sur leurs pratiques et expériences de la conduite moto, sous forme d'un tour de table en cas de formation collective, à partir des éléments suivants : type de permis détenu(s) et année(s) d'obtention, nombre de kilomètres parcourus par an, type de motocyclette(s) utilisée(s), perception des dangers de la route, attentes à l'égard du stage...
    Accidentalité, vitesse, détectabilité :
    Présentation, par l'enseignant, des statistiques globales de l'accidentalité routière et de celles spécifiques à la conduite des motocyclettes.
    Sensibilisation aux risques spécifiques à la conduite des motocyclettes et aux quatre principaux cas d'accidents impliquant les motocyclettes.
    Explication et échanges sur les comportements par rapport au phénomène vitesse :
    -    vitesse et perception visuelle ;
    -    vitesse et trajectoire : regard, freinage, maintien de l'allure et accélération ;
    -    vitesse et conséquences sur l'équilibre, la force centrifuge, le freinage, l'adhérence.
    Explication et échanges sur les raisons du caractère indispensable du port des équipements de protection pour la sécurité et sur les conséquences, pour l'intégrité physique du motard, de l'absence d'équipement ou d'un équipement inadapté en cas d'accident et/ou de chute.
    Conduite et produits psychoactifs :
    Statistiques : lien entre produits psychoactifs (notamment alcool, drogues et médicaments) et accidentalité routière.
    Explications et échanges sur les effets psychologiques et physiologiques des produits psychoactifs dans le cadre de la conduite.
    Les sanctions.
    Séquence 2. ― Maniabilité hors circulation (durée : 2 heures)
    (Durant cette séquence, chaque élève doit disposer d'une motocyclette).
    L'objectif de cette séquence n'est pas de reproduire les exercices exigés lors de la formation en vue de l'obtention du permis de conduire de la catégorie A2.
    Il s'agit de s'adapter à un nouveau véhicule (puissance accrue, poids, réactions modifiées à l'accélération et au freinage...) et surtout de démontrer la nécessité d'anticiper et d'adapter son comportement pour éviter la gestion de situations dangereuses. La réalisation des exercices est laissée au choix du formateur, à partir des thématiques listées ci-dessous ; ces exercices peuvent être réalisés avec un passager.
    Explications et travail sur les situations de changements de direction à droite et à gauche :
    -     mouvements et positionnements du regard ;
    -     mouvements et positionnements de la tête et du corps ;
    -     comprendre l'utilité du slalom au regard de la réalité des situations rencontrées en circulation et réalisation d'exercices.
    Explications et travail sur le freinage :
    -     Utilisation du frein avant et du frein arrière, de façon dissociée ;
    -     Utilisation du frein avant et du frein arrière, de façon concomitante ;
    -     Explications sur le transfert des masses ;
    -     Comment s'arrêter et repartir en courbe.
    Explications et travail sur les techniques d'inclinaison :
    -     Réalisation d'exercices sur l'inclinaison de la machine : travail du guidon, des pieds et des genoux.
    Séquence 3. ― Circulation et clôture de la formation
    (Durée : 3 heures) 
    Circulation :
    L'objectif de cette séquence est de réaliser un audit de la conduite du ou des élèves, principalement axé sur la perception, l'analyse, la prise de décision et l'action.
    Ce bilan comprend :
    -    Le ressenti de l'élève sur sa prestation ;
    -    Dans le cas d'une formation collective, un échange avec les autres élèves sur ce qu'ils ont perçu de la prestation ;
    -    Un bilan de cette prestation, réalisé par l'enseignant de la conduite, selon toute méthode à sa convenance, accompagné d'explications et de conseils en lien avec la conduite de motocyclettes d'une puissance supérieure à 35 kW ;
    -    Clôture de la formation (20 minutes), échanges et bilan de la journée de formation (sous forme d'un tour de table en cas de formation collective).


    PROGRAMME DE FORMATION DE LA PASSERELLE A2 VERS A

    Les objectifs de la formation :

    Cette formation s’inscrit dans une démarche post-permis et a notamment pour objectifs :
    D’amener à la compréhension d’apports théoriques essentiels et/ou spécifiques, à la pratique sécuritaire de la conduite d’une motocyclette d’une puissance supérieure à 35kW ;
    De comprendre l’utilité de maitriser les savoir-faire et techniques simples mais indispensables à la pratique sécuritaire de la conduite d’une motocyclette d’une puissance supérieure à 35Kw ;
    De travailler, notamment sur le processus détection-analyse-décision et action dans le cadre d’un audit de conduite.


    Programme de la formation :

    Séquence 1 : Théorie (durée : 2 heures)

    Explications et échanges sur les thèmes suivants : accidentalité, détectabilité, vitesse, conduite et produits psycho actifs, sanctions.
    Présentation : l’(es) élèves(s) est (sont) amené(s) s’exprimer sur leurs pratiques et expériences de la conduite moto.


    Séquence 2 : Maniabilité hors circulation (durée : 2heures)

    Adaptation à un nouveau véhicule (puissance accrue, poids, réactions modifiées à l’accélération et au freinage…)
    Démontrer la nécessité d’anticiper et d’adapter son comportement pour éviter la gestion de situations dangereuses.


    Séquence 3 : circulation et clôture de la formation (durée : 3 heures)

    Réalisation d’un audit de 30 minutes minimum de la conduite principalement axé sur la perception, l’analyse, la prise de décision et l’action.
    Réalisation d’un bilan comprenant : le ressenti de l’élève sur sa prestation, ; un bilan de cette prestation, réalisé par l’enseignant de la conduite, selon toute méthode à sa convenance, accompagné d’explications et de conseils en lien avec la conduite de motocyclettes d’une puissance supérieur à 35kW ;



    PROGRAMME DE FORMATION DE 7H POUR LA CONDUITE DES MOTOCYCLETTES LEGERES ET DES VEHICULES DE LA CATEGORIE L5E PAR DES TITULAIRE DE LA CATEGORIE B DU PERMIS DE CONDUIRE ;

    Pour chacun des thèmes suivants, le formateur devra insister sur l’importance :
    du respect de la règle ;
    de la prise d’information et de la communication ;
    de la prise de conscience des risques ;
    de l’influence des pressions extérieures sur le comportement (environnement social...) ;
    du partage de la route avec les autres usagers (notamment avec les usagers vulnérables) ;
    du respect des autres usagers et d’une attitude courtoise au guidon ;
    d’une conduite économique et respectueuse de l’environnement.

    Programme de formation :
    Module théorique (2 heures)
    L’objectif de cette phase formation est de permettre au futur conducteur de motocyclette légère et de véhicule de la catégorie L5e :
    d’analyser les accidents les plus caractéristiques impliquant ces types de véhicules ;
    d’appréhender les situations délicates d’utilisation de ces véhicules, par exemple : conduire sous la pluie ; circuler de nuit…
    anticiper et détecter les dangers ;
    de connaître l’expérimentation et les règles encadrant la circulation inter-files des motocyclistes;
    de savoir se rendre détectable ;
    d’être sensibilisé à l’importance de s’équiper de vêtements protecteurs (casque à la bonne taille et attaché, gants, pantalon, blouson avec dorsale, chaussures montantes) ;
    d’être conscient du rôle de l’infrastructure routière sur les accidents des deux-roues et trois-roues.
    connaître les risques concernant l’adhérence : gasoil, peintures et plaques métalliques au sol, ralentisseurs, gravillons... ;
    connaître les conséquences physiques et physiologiques des chocs sur les équipements de la route, même à basse vitesse.

    Module hors circulation (2 heures) :
    L’objectif de cette phase de formation est de permettre au futur conducteur de motocyclette légère et de véhicule de la catégorie L5e de :
    découvrir le véhicule et effectuer les vérifications indispensables (huile, pression et usure des pneumatiques, poignée de gaz, système de freinage) ;
    démarrer et s’arrêter :
    position de conduite ;
    équilibre et répartition du poids du corps ;
    monter et rétrograder les vitesses (le cas échéant) ;
    savoir freiner à allure faible (répartition du freinage entre l’avant et l’arrière) ;
    appréhender les manœuvres de freinage et d’évitement ;
    tourner, en inclinant le véhicule (le cas échéant)
    importance du regard ;
    tenir l’équilibre à allure lente et normale en fonction des caractéristiques du véhicule : avec et sans passager ; en ligne droite et en virage.
    Module en circulation (3 heures) :
    Cette partie en circulation se fera en et hors agglomération.
    L’objectif de cette phase de formation est de permettre au futur conducteur de motocyclette légère et de véhicule de la catégorie L5e de :
    rechercher les indices utiles ;
    adapter sa vitesse aux situations
    respecter les distances de sécurité latérales et longitudinales ;
    choisir la voie de circulation ;
    savoir pratiquer la circulation inter-files dans les départements autorisés et si les conditions de sécurité et la situation d’apprentissage le permettent ;
    se placer sur la chaussée en fonction des autres véhicules, connaître et prendre en compte les spécificités des véhicules lourds (angles morts) ;
    franchir les différents types d’intersections et y changer de direction ;
    dépasser en sécurité (phénomène d’aspiration ― accélération d’une motocyclette et d’un véhicule de la catégorie L5e) ;
    négocier un virage


    Ce document est consultable dans un classeur au sein de l'établissement, peut être imprimer sur demande.

    HORAIRES DES COURS THÉORIQUES : Critère 3.1 du label qualité depuis le 01.04.2021


    Séries Corrigées en accès libre :

    Sur les horaires d’ouverture du secrétariat :

    Du lundi au vendredi : 10h-12h 14h-19h
    Samedi : 10h-12h 13h30-17h30


    Les cours théoriques portant sur des thématiques spécifiques sont programmés :

    Mercredi et samedi de 10h30 à 12h
    Les thèmes sont déterminés selon les difficultés des élèves.


    Les cours collectifs sur les grands thèmes de la sécurité routière :
    - Signalisation
    - Priorités
    - Croisement – Dépassement
    - Arrêt – Stationnement
    - Règlement de circulation
    - Conduite Economique
    - Visibilité et Eclairage
    - Tunnel et Passage à niveau
    - Partage de la route
    - La circulation routière
    - Le conducteur
    - La route
    - Les autres usagers
    - Prendre et quitter son véhicule
    - La mécanique et les équipements
    - La sécurité du passager et du véhicule
    - L’environnement
    - Le premiers secours
    - Sécurité routière : alcool, stupéfiants, vitesse ….

    Ce document est consultable dans un classeur au sein de l'établissement, peut être imprimer sur demande ou consultable sur notre site internet.
    Rendez-vous poste permis: Critère 1.6 du label qualité depuis le 01.04.2021

    Conducteurs novices, conducteurs expérimentés ou bien seniors, des stages de formation post-permis vous sont proposés dans notre établissement.
    Le déroulement des stages :

    Ces formations comprennent des phases de conduite et d’animation en salle ou uniquement des ateliers en salle.
    Les stagiaires seront formés à partir de cas concrets centrés sur les thèmes de la vitesse, de l’alcool, de la fatigue et de la vigilance.
    Les évolutions en matière de réglementation, d’infrastructures et de techniques automobiles sont particulièrement traitées dans les stages seniors.

    Objectifs :
    Ces stages permettent d’échanger sur son expérience de la conduite, d’appréhender les limites du système de circulation et de comprendre que la conduite est une activité sociale, nécessitant le respect de normes.

    Réduction de la période probatoire
    Sur la base du volontariat; les jeunes conducteurs qui acceptent de suivre cette formation, verront leur période probatoire raccourcie à deux ans au lieu de trois ans. Ainsi au bout de deux années sans commettre aucune infraction donnant lieu à un retrait de points supérieur ou égale à 3 points, verront leur capital points augmenter jusqu’à 12 points

    Ce document est consultable dans un classeur au sein de l'établissement, peut être imprimer sur demande ou consultable sur notre site internet.
    Critère 2.3 du label qualité depuis le 01.04.2021

    Après réalisation d'une évaluation initiale sur notre simulateur de conduite OSCAR 2, un contrat avec une tarification détaillée vous sera proposée.
    Critère 1.2 du label qualité depuis le 01.04.2021


    B, AAC et CS DU PERMIS DE CONDUIRE

    Les enjeux de la formation à la conduite:
    L’automobile est devenue un outil social indispensable pour une très grande partie des jeunes.
    Au-delà du plaisir de conduire, l’utilisation d’une voiture est souvent nécessaire pour les études, le travail ou les loisirs.
    Rouler en sécurité est donc une préoccupation pour tous.
    Les conducteurs débutants représentent une part trop importante des tués et des blessés sur la route.
    L’effort engagé doit être poursuivi, notamment par le renforcement de l’éducation et de la formation.
    Les accidents de la route ne sont pas liés à la fatalité et pour aider les nouveaux conducteurs à se déplacer avec un risque faible de perdre la vie ou de la dégrader, un nouveau programme de formation est mis en place.
    L’objectif général est d’amener tout automobiliste débutant à la maîtrise de compétences en termes de savoir-être, savoirs, savoir-faire et savoir-devenir.
    Apprendre à conduire est une démarche éducative exigeante.

    Déroulement de la formation et des examens :
    Une fois votre évaluation de départ faite puis votre contrat signé, l'auto-école mettra tout en œuvre pour vous accompagner dans les étapes suivantes.
    1) La formation au code :
    Voici les thèmes du code de la route que vous travaillerez à l’auto-école :
    - La circulation routière
    - Le conducteur
    - La route
    - Les autres usagers
    - Les notions diverses
    - Les premiers secours
    - Prendre et quitter son véhicule
    - La mécanique et les équipements
    - La sécurité du passager et du véhicule
    - L'environnement

    Ces thèmes seront travaillés lors de séances programmées par l'auto-école (voir affiche des horaires).
    En dehors de ces horaires, vous avez la possibilité de venir vous entraîner à l'auto-école, des tests de 40 questions vous seront proposés comme à l'examen. Une application vous sera également proposée afin que vous puissiez vous entraîner chez vous, tous vos résultats seront consultés par l'auto-école.

    Une fois votre apprentissage fini, vous pourrez vous présenter à l'examen du code.

    * L'examen du code :
    Aussi appelé Examen Théorique Général du Code de la route, vous devez avoir 17 ans pour la formation traditionnelle et 15 ans pour la formation conduite accompagnée.
    Cet examen doit être réservé par internet en s'acquittant de 30 € correspondant à la Redevance du code de la route.
    Cet examen a lieu dans un centre agréé, à Saint Brieuc (la poste ou SGS)
    Vous vous rendrez à ce centre par vos propres moyens ou un moniteur vous accompagnera jusqu'au centre d'examen.

    En cas de résultat positif: votre auto-école, avec votre accord, vous proposera un planning pour la conduite
    En cas d'échec : vous aurez la possibilité de repasser très rapidement en sachant qu'à chaque fois vous devrez vous acquitter de la redevance de 30 €.

    2) La formation à la conduite
    Certaines auto-écoles vous proposent de faire des leçons de conduite pendant votre apprentissage du code.
    Nous, nous vous conseillons d'avoir obtenu le code avant de conduire.
    Vous aurez la possibilité de commencer la pratique avant l’obtention du code si vos résultats sont satisfaisants.

    Dans tous les cas, vous devez avoir obtenu votre code et effectué au moins 20H de conduite avant de passer votre permis de conduire.

    Le début de la formation pratique se fait sur un simulateur de conduite, le simulateur permet de travailler en dehors de la circulation les bases de la conduite. Un programme de 5heures vous sera proposé.
    Notre établissement compte 4 enseignants diplômés pour la catégorie B. Tous nos formateurs se complètent les uns les autres. Nous n’attribuons pas de formateur, mais sur demande il est possible de suivre votre formation avec le même formateur.

    L'apprentissage de la conduite se fait autour de 4 étapes.
    - MAITRISER le maniement du véhicule dans un trafic faible ou nul
    - APPREHENDER la toute et circuler dans des conditions normales.
    - CIRCULER dans des conditions difficiles et partager la route avec les autres usagers
    - PRATIQUER une conduite autonome, sûre et économique.
    Les vérifications intérieures et extérieures sur le véhicule sont très importantes. Votre moniteur les travaillera avec vous.
    A chaque leçon, votre moniteur fera le bilan du cours, remplissage du livret d'apprentissage et de la fiche de suivi.
    Afin de disposer de repères, quatre grilles de progression accompagnent l'élève dans l'acquisition des compétences.
    Elles détaillent les savoir comportementaux, techniques et environnementaux dont doit disposer l'élève conducteur au fur et à mesure de son évolution.
    Pour chacun des objectifs de votre programme, des évaluations mises en place par votre formateur précisant les critères et les conditions de réussite, sont prévues. Il vous sera possible ainsi de mesurer votre réussite ou d'apprécier les éléments à faire progresser.
    De même, pour chacun des objectifs qui impliquent la conscience que vous aurez de vos capacités, de vos motivations et de vos limites, des autoévaluations sont à votre disposition sur chacune des quatre grilles.

    Lorsque l'ensemble des compétences requises sera validé, votre formateur pourra alors vous présenter aux épreuves du permis de conduire

    * L'examen pratique :
    Vous serez convoqué à une heure précise à l'auto-école ou au centre d’examen directement. Vous devrez vous munir d’une pièce d’identité et de votre livret.

    L'épreuve pratique de l'examen du permis de conduire est évaluée par un inspecteur du permis de conduire et de la sécurité routière.

    Le jour de l'examen, l'épreuve vous est présenté individuellement par l'expert, qui vous précise ce que vous allez devoir faire :
    - réaliser un parcours empruntant des voies à caractère urbain, routier et/ou autoroutier.
    - suivre un itinéraire ou vous rendre vers une destination préalablement établie, en vous guidant de manière autonome, pendant une durée globale d'environ cinq minutes.
    - réaliser un freinage pour un arrêt de précision.
    - procéder à la vérification d'un élément technique à l'intérieur ou à l'extérieur du véhicule et répondre à une question en lien avec la sécurité routière.
    - appliquer les règles du code de la route, notamment les limitations de vitesse s'appliquant aux élèves conducteurs.
    - adapter votre conduite dans un souci d'économie de carburant et de limitation de rejet de gaz à effet de serre.
    - faire preuve de courtoisie envers les autres usagers et notamment les plus vulnérables.

    Cette évaluation consiste en un bilan des compétences nécessaires et fondamentales devant être acquises pour une conduite en sécurité, car la conduite est un acte difficile qui engage une responsabilité forte.
    L'expert s'attache à valoriser vos acquis comportementaux plutôt que vos faiblesses. Il réalise ainsi un inventaire des points positifs et des points négatifs restitués par rapport à une compétence donnée.
    A l'issue de l'épreuve, l'expert retranscrit de façon formelle ce bilan de compétences dans une grille d'évaluation. Pour obtenir votre permis de conduire, vous devez cumuler 20 points minimum sur 31.

    Les résultats seront communiqués par internet dans les 48H.
    L'auto-école prendra contact avec vous pour vous annoncer les résultats et vous indiquera les démarches à suivre pour la suite.




    DÉROULEMENT DE LA FORMATION AUX CATEGORIE « A1 ET A2 » DU PERMIS DE CONDUIRE

    Les enjeux de la formation à la conduite
    La dimension sociale de l’usage de la motocyclette, au même titre que l’automobile, se développe fortement.
    Au-delà du plaisir de conduire et des loisirs, il devient aussi un outil pratique de déplacement pour les études, le travail, etc.
    Les conducteurs de motocyclettes sont largement sur exposés pour ce qui est du risque routier.
    L’effort de renforcement de l’éducation et de la formation à la conduite de ce type de véhicule doit donc être poursuivi.
    L’objectif général de la formation est d’amener tout conducteur à la maîtrise de compétences en termes de savoirs, savoir-être, savoir-faire, et savoir-devenir.
    Apprendre à conduire une motocyclette est une démarche éducative exigeante et ce livret va vous guider dans votre progression avec l’aide de votre formateur, enseignant diplômé de la sécurité routière.
    Notre auto-école privilégie la qualité de l'enseignement, c’est pourquoi les cours de conduite moto sont effectués avec seulement 2 candidats dans le souci de personnaliser les cours et les conseils à chacun.
    Cette expérience nécessite d'obtenir une culture de la route et de la sécurité routière.


    Le déroulement de la formation
    La conduite d’une motocyclette présente de réelles spécificités qu’il faut être en mesure de maîtriser correctement.
    Ce programme se veut une vue d’ensemble, aussi exhaustive que possible, des compétences théoriques et pratiques qu’un conducteur de motocyclette responsable et autonome doit acquérir pour ne pas mettre sa sécurité et celle des autres en danger.

    Au travers de ce programme, avec l’aide de votre formateur, vous allez apprendre et comprendre les règles du code de la route (notamment celles qui concernent plus spécifiquement le type de véhicule que vous apprenez à conduire) mais aussi apprendre et comprendre le rôle de l’équipement du motard, les moyens de maîtriser la conduite d’une motocyclette à allure faible et soutenue, la nécessité de partager la route en bonne intelligence avec les autres usagers et d’adopter des comportements de conduite citoyens et responsables, la nécessité de la prise de conscience des risques et des limites propres à sa conduite et à celle des autres conducteurs.
    Ce programme vous permet également de pratiquer l’auto-évaluation de vos analyses, décisions, actions et choix de conduite.
    Votre formateur est à vos côtés pour vous guider et vous conseiller.

    Afin de disposer de repères, quatre grilles de progression accompagnent l’élève dans l’acquisition des compétences indispensables pour la conduite d’une motocyclette.
    Ces grilles détaillent, pour chaque sous-compétence associée, les savoirs comportementaux, techniques et environnementaux dont doit disposer l’élève conducteur au fur et à mesure de son évolution.
    Pour chaque sous-compétence associée, des évaluations mises en place par votre formateur, qui vous en précisera les critères et les conditions de réussite, sont prévues. Il vous sera possible ainsi de mesurer votre réussite ou d’apprécier les éléments à faire progresser.
    De plus, pour chacune des sous-compétences associées qui impliquent la conscience que vous aurez de vos capacités, de vos motivations et de vos limites, des auto-évaluations sont à votre disposition au sein de chacune des quatre grilles.
    Lorsque l’ensemble des compétences requises sera validé, votre formateur pourra alors vous présenter aux épreuves du permis de conduire.
    Votre formation doit vous permettre de :
    - prendre conscience des facteurs de risque, comprendre les interactions entre ces facteurs,
    - prendre en compte ses capacités et ses limites
    - d'adopter une conduite sereine,
    - comprendre l'interaction entre l'humain, la moto et l'environnement.

    Votre enseignant est un professionnel. Sa qualification en 2 roues lui permet de savoir utiliser au mieux l'environnement routier pour vous faire progresser en réduisant les risques.
    Votre formation va également vous aider à mieux analyser les situations de conduite pour favoriser votre autonomie. Vous aurez besoin d'analyser votre conduite, de partager votre expérience de conduite avec votre formateur et quelquefois avec d'autres apprentis conducteurs présents sur l'autre moto.

    Au travers de cette formation, vous allez :
    - apprendre et comprendre les règles du code de la route (celles qui concernent plus spécifiquement la moto)
    - apprendre et comprendre le rôle de l'équipement du motard
    - les moyens de maîtriser la conduite d'une motocyclette à allure faible et soutenue,
    - la nécessité de partager la route en bonne intelligence avec les autres usagers,
    - adopter des comportements de conduite citoyens et responsables,
    - la nécessité de la prise de conscience des risques et des limites propres à sa conduite et à celle des autres conducteurs,
    - l'autoévaluation de vos analyses, décisions, actions et choix de conduite.

    Déroulement de la formation : Le contenu de la formation est adapté selon l'expérience de chaque candidat, certains ayant déjà des bases de conduire en deux-roues souvent issus soit du permis AM ou alors du permis A1.
    Nous vous expliquons la façon de remplir le livret d'apprentissage pour que vous puissiez vous auto-évaluer et vous poser des questions sur une ou des compétences non acquises à l'enseignant. Nous informons le candidat sur les compétences demandées et leur utilité sur l'ensemble des épreuves au passage de l'examen plateau. Cela englobe les épreuves orales et pratiques. Nous informons le candidat sur la notation de ces compétences.
    Formation plateau : Votre formation aura lieu sur notre piste privée.

    Formation en circulation : Nous expliquons les différents dangers et risques spécifiques, selon les trois types d'endroits ou le candidat sera appelé à circuler en deux-roues.
    1- La conduite en ville Nous formons le candidat à respecter strictement les règles du code de la route, la signalisation, la réglementation et une attention particulière est donnée pour les usagers les plus vulnérables. (Les piétons et les cyclistes).
    2- La conduite hors agglomération Nous formons le candidat à adapter la vitesse selon la configuration, l'état, du trafic de la route, des conditions atmosphériques et de la vision. Pendant cette phase de circulation, le candidat s'exerce sur les trajectoires en virages. (ralentissement, appréciation de l'angle, le positionnement pour la trajectoire, la vision d'éventuels dangers et la remise en accélération).
    3- La conduite sur chaussée séparées à quatre voies Nous formons le candidat a s'insérer sur la voie d'accélération sans gêne et ni dangers. Nous formons le candidat, sur les changements de direction, les dépassements, la sélection des directions par la signalisation et pour une sortie par la voie de décélération.

    En fin de cours, le candidat avec l'enseignant rempliront le livret d'apprentissage et la fiche de suivi. Cela permet l'échange sur le ressenti du candidat, des objectifs atteints, les points à améliorer ou non acquis de ses compétences.
    Afin de disposer de repères, 4 grilles de progression vous accompagneront dans l'acquisition des compétences indispensables pour la conduite d'une motocyclette.
    Ces grilles détaillent, pour chaque sous-compétence associée, les savoirs comportementaux, techniques et environnementaux dont doit disposer l'élève au fur et à mesure de son évolution.

    Il vous sera donc possible ainsi de mesurer votre réussite ou d'apprécier les éléments à faire progresser.
    Lorsque l'ensemble des compétences requises sera validé, votre formateur pourra alors vous présenter aux épreuves du permis de conduire moto.


    Comment se déroule l’examen ?
    Le déroulement de l'examen pratique du permis de conduire A1 et A2 comporte 2 phases :
    La 1ère phase hors circulation, la 2nd en circulation.
    Ces 2 épreuves sont évaluées par un expert : l'inspecteur du permis de conduire et de la sécurité routière.
    L'épreuve hors circulation constitue une admissibilité pour l'épreuve en circulation.
    L'objectif de cette épreuve est d'évaluer le niveau des savoirs et savoir-faire que vous avez acquis :
    - code de la route,
    - sécurité et signalisation routière,
    - équilibre et stabilité,
    - connaissance et emploi des accessoires et commandes du véhicule, – freinage, etc...
    L'épreuve en circulation a pour objectif d'évaluer le niveau des connaissances, des compétences techniques et comportementales que vous avez atteintes pour circuler en toute sécurité.
    Cette épreuve se déroule dans un environnement varié où le candidat doit notamment :
    - emprunter des routes droites, négocier des virages,
    - changer de direction, franchir des intersections,
    - utiliser des voies d'accélération et de décélération,
    - réaliser un parcours empruntant des voies à caractères urbain, routier et/ou autoroutier
    - dépasser et croiser des véhicules,
    - quitter un emplacement de stationnement, repartir après un arrêt
    - prendre les précautions nécessaires avant de descendre du véhicule.

    L'expert réalise un bilan des compétences nécessaires et fondamentales devant être acquises pour une conduite en sécurité, car la conduite est un acte difficile qui engage une responsabilité forte.
    L'expert s'attache à valoriser vos acquis comportementaux, plutôt que vos faiblesses.
    Il réalise ainsi un inventaire des points positifs et des points négatifs restitués par rapport à une compétence donnée. A l'issue de l'épreuve, l'expert retranscrit de façon formelle ce bilan de compétences dans une grille d'évaluation
    À l’issue de l’épreuve, l’expert retranscrit de façon formelle ce bilan de compétences dans une grille d’évaluation.





    DÉROULEMENT DE LA FORMATION À LA CATÉGORIE « AM » DU PERMIS DE CONDUIRE

    Un cyclomoteur est caractérisé par une cylindrée inférieure ou égale à 50 cm3 (4kW pour les cyclomoteurs électriques) et une vitesse maximale égale à 45 km/h.

    Le permis AM est obligatoire pour conduire un deux-roues dès 14 ans.

    Déroulement
    Il faut avoir obtenu l’ASSR (Attestation Scolaire de Sécurité Routière) de niveau 1 ou 2 ou l’ASR pour suivre une formation pratique de 8 heures minimum assurée par une auto-école ou une association socio-éducative.
    À l’issue de la formation pratique, l’établissement délivre un Brevet de Sécurité Routière : il correspond à la catégorie AM du permis de conduire.
    Vous pourrez conduire un scooter dès que vous serez en possession du permis AM.

    La formation pratique est constituée de trois phases :
    • une phase d’enseignement théorique (durée 1h),
    • une phase de pratique en et hors circulation (durée 6h),
    • une phase de sensibilisation aux risques (durée 1h).


    Avec le permis AM
    On peut :
    • conduire un cyclomoteur à deux ou trois roues dont la cylindrée est limitée à 50 cm3 et la vitesse à 45 km/h,
    • conduire un quadricycle léger à moteur (catégorie L6e : cylindrée maxi à 50 cm3, vitesse 45 km/h).

    Ce document est consultable dans un classeur au sein de l'établissement, peut être imprimer sur demande ou consultable sur notre site internet.
    Règlement intérieur: Critère 1.3 du label qualité depuis le 01.04.2021

    Ce règlement a pour objectif de définir les règles relatives à l'hygiène, à la sécurité ainsi qu'à la discipline nécessaire au bon fonctionnement de l'établissement. Ce règlement est applicable par l'ensemble des élèves.

    Article 1 : Règles d'hygiène et de sécurité
    - prescriptions applicables en matière d'hygiène et de sécurité sur les lieux de formation…

    Article 2 : Consignes de sécurité
    - consignes d'incendie;
    - interdictions relatives aux boissons alcoolisées et drogues ;
    - interdiction de fumer…

    Article 3 : Accès aux locaux
    - horaires de l'établissement ;
    - accès libres à la salle de code, au simulateur ...

    Article 4 : Organisation des cours théoriques et pratiques
    Entraînements au code
    - modalités d'accès à la salle (horaires ... ), d'utilisation du DVD, de la Box et du boitier de réponse ;
    - modalités d'utilisation, à distance, du logiciel d'entraînement au code…
    Cours théoriques
    - liste des thématiques abordées: alcool et stupéfiants. vitesse, défaut de port de la ceinture de sécurité ...
    - modalités de mise en œuvre : cours collectifs dispensés-par un enseignant en présentiel.
    Cours pratiques
    - évaluation de départ ;
    - livret d'apprentissage;
    - modalités de réservation et d’annulation des leçons de conduite ;
    - déroulement d’une leçon de conduite ;
    - retard...

    Article 5 : Tenue vestimentaire exigée pour les cours pratiques
    Pour la formation à la catégorie B : chaussures plates obligatoires (talons hauts et tongs interdits) ;
    Pour les formations deux-roues : équipement obligatoire homologué : casque, gants, chaussures qui couvrent les chevilles.

    Article 6 : Utilisation du matériel pédagogique
    - usage du matériel uniquement sur les lieux de formation et exclusivement réservé à l'activité de formation ;
    - conservation en bon état du matériel, anomalie détectée ...

    Article 7 : Assiduité des stagiaires
    - respect des horaires de formation fixés par l'école de conduite ;
    - gestion des absences, des retards ...

    Article 8 : Comportement des stagiaires
    - comportement garantissant le respect des règles élémentaires de savoir vivre, de savoir être en collectivité et le bon déroulement des formations ;
    - respect du personnel enseignant et des autres élèves ...

    Article 9 : Sanctions disciplinaires
    Échelle des sanctions : avertissement oral, avertissement écrit, suspension provisoire, exclusion définitive …

    Article 10 : Référents pédagogique
    Catégorie B: HAICAULT Clémence
    Catégorie A: Haicault Jean-Louis

    Article 11: Personnes chargées des relations avec les élèves:
    CRENAN Amandine
    HAICAULT Pierre-Emmanuel

    Article 12 : Référent Handicap:
    Mme HAICAULT Clémence

    Ce document est consultable dans un classeur au sein de l'établissement, peut être imprimer sur demande ou consultable sur notre site internet.

    2.4 - Assurer la traçabilité des élèves à la formation

    2.5 - Organiser le suivi pédagogique des élèves

    Vous allez apprendre à manipuler une voiture, à circuler dans différentes conditions et à en connaître les risques et les limites.
    Cela demande de la motivation et de la persévérance.
    Le parcours de formation qui vous est proposé vous permettra de progresser à votre rythme, de connaître les règles du code de la route, de devenir un conducteur responsable et de vous préparer aux examens du permis de conduire (théorique et pratique).
    En signant un contrat avec notre auto-école, vous vous engagez à suivre le programme de formation suivant :

    Parcours théorique
    La formation théorique pourra être suivi en accès libre, sur les horaires d’ouvertures, dans les locaux de l’école de conduite.
    Nous utilisons des supports tels qu’easystème (logiciel spécialisé dans le code) en auto formation ou avec un enseignant lors des créneaux fixés pendant la semaine.
    Vous pouvez également vous entrainer depuis votre domicile ou votre téléphone portable grâce à l’application de code que nous vous proposons, des livres de codes sont également vendus à l’agence.
    Le suivi de tous vos cours est assuré par un logiciel informatique ce qui nous permet d’assurer votre suivi et d’observer votre progression.
    Une fois prêt à passer l’examen, nous nous occuperons de votre inscription à l’examen du code de la route.

    Parcours pratique
    La phase de pratique débutera par une évaluation de départ. Cette évaluation est réalisée sur un simulateur de conduire et dure environ 1h. Elle a pour but de fixer le nombre d’heures approximatif qui vont être nécessaire pour valider toutes les compétences.

    Notre formation est basée sur les 4 compétences du REMC (Référentiel pour l’éducation à une mobilité citoyenne) ; ce référentiel permet un apprentissage progressif selon le niveau de chaque candidat. Une présentation du programme de formation vous sera expliquée lors de votre première leçon pratique.

    Moyens pédagogiques et techniques :
    Les méthodes et les techniques sont adaptées à chaque candidat.
    La formation débute par 5heures sur un simulateur de conduite, si besoin nous vous proposerons de circuler sur notre piste, puis en circulation. Nous disposons de véhicules à boite manuelle et d’un véhicule à boite automatique.
    Nos 4 formateurs vous reçoivent du lundi au vendredi de 8h à 19h15 et le samedi de 8h à 18h pour des cours individuels réalisés sur nos véhicules.
    Après validations des 4 compétences du REMC, une place pour l’examen pratique du permis de conduire vous sera proposée. Le candidat sera accompagné par un moniteur diplômé pendant l’épreuve.

    Ce document est consultable dans un classeur au sein de l'établissement, peut être imprimer sur demande ou consultable sur notre site internet.

    3.2 - Utiliser systématiquement le livret d’apprentissage

    3.3 - Disposer de moyens pédagogiques en adéquation avec l’offre de formation.

    4.1 - Établir une liste à jour des enseignants

    4.2 - Mettre en place la formation continue des enseignants

    Valoriser l'apprentissage AAC ou CS : Critère 1.7 du label qualité depuis le 01.04.2021

    Les avantages de la conduite accompagnée:

    Accessible dès 15 ans, la conduite accompagnée permet d’anticiper l’apprentissage de la conduite.
    Une fois l’examen du code de la route obtenu, nos formateurs valideront avec vous compétences par compétences la formation initiale. Un minimum de 20h de formation pratique est obligatoire avant d’envisager le départ en conduite accompagnée. Dès que le formateur jugera que vous êtes suffisamment autonome , un rendez-vous préalable sera réalisé et la conduite avec accompagnateur pourra débuter. La conduite accompagnée permet de conduire avec un accompagnateur sur tout le territoire français. Pour être accompagnateur il faut avoir plus de 5ans de permis sans interruption.

    Pendant au moins un an vous réaliserez un maximum de kilomètres (minimum 3000 kilomètres) pour acquérir toujours plus d’expérience. Nous referons régulièrement le point ensemble lors de rendez-vous pédagogique.
    La conduite accompagnée permet de se présenter à l’épreuve pratique du permis de conduire dès 17ans. Ce qui permet d’anticiper des périodes d’examens ou des absences.

    Une fois le permis de conduire validé, vous serez pendant deux ans en permis probatoire contre 3ans en formule traditionnelle. De plus votre expérience acquise lors de l’apprentissage anticipé de la conduite est reconnu par votre assurance qui vous proposera un tarif plus avantageux.




    Les avantages de la conduite supervisée :

    Accessible des 18 ans, la conduite accompagnée est proposée pour acquérir de l’expérience avec un accompagnateur qui a plus de 5 ans de permis sans interruption. Cette formule peut vous être proposée à la suite d’un échec à l’examen ou en complément de la formation initiale pour acquérir un maximum d’expérience.
    Pour partir en conduite supervisée, il faut avoir obtenu le code de la route et avoir réalisé au moins 20heures minimum de pratique.

    Ce document est consultable dans un classeur au sein de l'établissement, peut être imprimer sur demande ou consultable sur notre site internet.
    Conditions d'usage de notre piste privée: Critère 1.4 du label qualité depuis le 01.04.2021


    Toutes nos formations 2 roues (AM, A1, A2, A) se déroulent sur notre piste privée de zone artisanale des châtelets à Trégueux.
    Tous nos élèves devront se rendre directement sur notre piste où nos véhicules sont stockés.

    Formalités de rendez-vous :
    Pour les élèves mineurs, une autorisation des parents est obligatoire. Le départ des leçons se fait directement depuis notre plateau privé.

    Nombre de participants :
    Le nombre de participants maximum par session de formation est de 3 élèves.

    Matériel :
    Chaque élève doit se munir d’un équipement adapté à la conduite d’un véhicule à 2 roues à moteur (casque, gant, pantalon, blouson, chaussure montante).


    Horaires :
    Ces formations ont lieu tous les jours du lundi au samedi de 8h00 à 12h et de 13h à 19h.

    Ce document est consultable dans un classeur au sein de l'établissement, peut être imprimer sur demande ou consultable sur notre site internet.

    5.3 - Faire accompagner l’élève par un enseignant de la conduite

    5.4 - Établir un bilan annuel

    5.5 - Disposer d’un site Internet

    6.1 - Utiliser en priorité un site Internet pour mesurer la satisfaction des élèves

    6.2 - Exploiter les avis certifiés

    Modalités de traitement des réclamations de toutes les parties prenantes: Critère 7.4 du label qualité depuis le 01.04.2021


    Pour toute réclamation, un document est à votre disposition au sein de notre établissement, il vous sera remit sur simple demande au secrétariat.
    Un accusé de réception vous sera remis par la secrétaire au dépôt de votre réclamation, nous nous engageons à vous répondre dans un délais de 14 jours ouvrés maximum.


    Ce document est consultable dans un classeur au sein de l'établissement, peut être imprimer sur demande.